03.04.2011 CANCER DE LA PROSTATE ET RÉÉDUCATION PELVI-PÉRINÉALE

biofeedback
Qu'est-ce la prostate ?

Quels sont les chiffres ?
Quels sont les examens de dépistage ?
Quels sont les protocoles proposés par votre urologue ?
La rééducation est-elle vraiment nécessaire ?
La rééducation est-elle efficace ?
Pourquoi faire cette rééducation ?
En quoi consiste la rééducation ?


>> IMPRIMER ou TÉLÉCHARGER PDF

Qu'est-ce la prostate ?

La prostate est une glande sexuelle masculine, de la taille d'une noix. Elle produit un liquide épais qui permet la propulsion du sperme par l'urètre et du pénis pendant les rapports sexuels. La prostate est située juste en dessous de la vessie et devant le rectum. Elle est étroitement intriquée avec les sphincters qui assurent la continence urinaire.
Toute modification de la forme ou du volume de cette glande peut avoir des retentissements sur l'écoulement des urines.

Quels sont les chiffres ?

statistiques

Source : Destinationsanté

Quels sont les examens de dépistage ?

• Le PSA vient en premier. C'est un test sanguin mesurant l'antigène prostatique spécifique. Et en fonction du résultat, un toucher rectal peut-être réalisé.
• La biopsie qui permet de confirmer l'état du tissu cancéreux.
Des examens complémentaires peuvent être demandés comme : IRM, scanner, scintigraphie ...
Si à la suite de ces examens, un cancer est confirmé, des discussions avec votre urologue ou votre oncologue commenceront à propos des différentes options de traitement. Les conséquences de chaque traitement proposé seront alors évoquées.
Votre médecin réfèrant vous conseille alors de consulter un urologue afin de voir quelles sont les solutions possible
s.

Quels sont les protocoles proposés par votre urologue ?

Différents protocoles peuvent vous être proposés en fonction de votre âge et en fonction des éléments trouvés.

Chirurgie : prostatectomie par voie ouverte ou coelioscopie
Ablaltherm, curiethérapie, radiothérapie, hormonothérapie...

Le choix de la prostatectomie radicale a été choisi, très souvent après en avoir longuement débattu avec votre épouse ou compagne, tout en étant averti par votre urologue des éventuelles conséquences, à savoir :

• Fuites urinaires à l'effort
• Troubles sexuels possibles à savoir : troubles de l'érection, impuissance.

La rééducation est-elle vraiment nécessaire ?

La continence post-opératoire se rétablit progressivement après l'intervention en fonction de la préservation ou non du sphincter urinaire, de la durée du sondage, de l'âge du patient.

Cependant, de plus en plus, les chirurgiens proposent quelques séances (5) avant l'intervention, qui vous permettront d'établir une relation de confiance avec le kinésithérapeute et de mieux cerner votre contrôle sphinctérien. De ce fait cette rééducation post-opératoire vous sera certainement moins angoissante et donc plus facile. => retour en haut

L'incontinence peut survenir à des degrés plus ou moins importants. Dans le cas d'incontinence massive et permanente, la place de la rééducation est à discuter. Mais il est bon cependant de tenter quelques séances pour juger ou non de la réelle efficacité.
Elle peut se produire de suite à l'ablation de la sonde et continuer durant quelques jours parfois même durant un temps bien plus long. La mise en place d'une sonde peut participer à une diminution de la sensibilité urétrale.
En général, si les fuites sont exacerbées et qu’elles perdurent au-delà d’un mois, votre urologue pourra alors vous prescrire des séances de rééducation pelvi-périnéale.

Cette intervention est une épreuve difficile pour un homme qui se retrouve face à ce corps meurtri : cancer/ablation/incontinence/impuissance.

Pouvoir en parler avec son entourage et notamment avec sa compagne afin d'assumer moins difficilement ce suivi post-opératoire, est primordial. Le fait de cacher, de minimiser les fuites urinaires entraîne une méconnaissance qui peut engendre une angoisse supplémentaire.

>> page suivante

 

image

Vos commentaires Commenter le document "Cancer de la prostate et rééducation"


Nota : les données contenues dans ce post n'engagent que la responsabilité de l'auteur, moi-même (Françoise, webmaster du site)  => retour en haut

Article mis en ligne le 03.04.2011. Revu et corrigé le 21.09.2014

 

Le contenu du site est essentiellement informatif.
Sollicitez toujours l'avis de votre médecin pour toutes les questions concernant votre santé.

 


 

<

Abonnez vous au flux rss du site
Un autre regard sur l'Incontinence avec urinaire.com

 

Les Fuites Urinaires

Les formes

Les fuites à l'effort
L'instabilité vésicale
L'incontinence mixte
L'énurésie

La forme neurologique

L'enfant et l'incontinence
L'hyperactivité vésicale

Solutions

La rééducation périnéale
La chirurgie
Les bandelettes TVT
Les médicaments
Le pacemaker
Les cônes
Les sondes périnéales
La cure d'incontinence
La neurostimulation
Test de votre vessie

Articles

L'adénomectomie
Facteurs psychologiques

La continence
Prostate : implant
Le bilan urodynamique
La constipation
La prestation dépendance
Poil de Carotte - énurésie
Des guides pratiques
Les troubles vaginaux

Incontinence et vécu

Enquête Sofres
Le vieillissement
L'infection urinaire
Enfant et Propreté

Téléchargement

Calendrier mictionnel
Ménaupose et traitement
La chirurgie pelvienne
Accès à tous les articles

Suivez-moi sur twitter

» Publicité

Tout sur l'incontinence avec SphereSanté

ANAMACAP
Urologie-chu-mondor
France-incontinence
Annuaire net-femme

Ahalia
Santé divers
Cliquez ici

 



twitter / kiwfranc  
Partager / Ajouter aux favoris

Bookmark and Share