free bootstrap theme



Traitement médical de l'incontinence

Ces derniers temps, l'incontinence d'effort de la femme est aussi traitée, de plus en plus, avec des médicaments (Ils nécessitent tous une prescription médicale.) 

image

Les agents alpha-adrénergiques, par exemple, sont capables d'augmenter le tonus de l'urètre. Néanmoins, il y a un problème posé par la courte durée d'action de la plupart des préparations, ainsi que par les effets secondaires limitants, tels que l'hypertonie, l'angoisse, les céphalées, ou l'arythmie cardiaque . L'atrophie des tissus urogénitaux survenant surtout lors de la ménopause, des oestrogènes sont alors indiqués, ceux-ci étant actifs aussi bien au niveau de la musculature vésicale qu'au niveau de l'urètre. Des oestrogènes naturels devraient seuls être administrés. 

Le résultat thérapeutique peut être évalué, au plus tôt, après un délai de trois mois car, lors d'un déficit hormonal post-ménopausal prolongé, le traitement par substitution hormonale doit d'abord accomplir l'induction des récepteurs oestrogéniques.

- Parasympathicolytiques pour réduire les contractions vésicales.
- Parasympathicomimétiques pour les renforcer.
- Alpha-bloqueurs pour ouvrir le col et diminuer la résistance urétrale.
- Myorelaxants pour relâcher le sphincter strié, etc...
N'hésitez-pas à consulter le médecin concernant vos symptômes !
Peut-on guérir une incontinence urinaire avec des médicaments ?
Le Professeur François HAAB Chirurgien urologue nous répond à cette question 

En résumé : 

Ces médicaments peuvent être utilisés en complément de la rééducation. Il ne faut jamais prendre un médicament sans l'avis de votre médecin même si vous avez déjà eu des signes semblables quelques mois ou quelques années auparavant : les causes peuvent ne pas être les mêmes !

Merci de partager cette page !

 Lorsqu'un article émane d'une tierce personne, les sources sont affichées en bas de la page pour plus de transparence. Crédit photos Pixabay

Actualisation 2018

Image