Retour  

L'incontinence urinaire fait-elle partie du vieillissement ?

Non, mais les changements qui accompagnent le vieillissement peuvent réduire la capacité totale de votre vessie, affaiblir la force du jet et vous imposer le besoin urgent d'uriner plus souvent. Vous ne souffrirez pas nécessairement d'incontinence urinaire parce que vous vieillissez. Il existe des traitements capables de maîtriser ou de guérir cette condition.


Comment peut-on la traiter?


Si la cause de votre incontinence urinaire est traitable, un traitement approprié la fera disparaître. Les traitements simples donnent souvent de bons résultats, alors parlez-en à votre médecin de famille.Des exercices spéciaux que l'on nomme exercices de Kegel peuvent traiter l'incontinence.

Ces exercices renforcent les muscles qui contrôlent la vessie et on peut les faire n'importe où et n'importe quand. Il faudra faire ces exercices pendant trois à six mois avant d'en constater les bienfaits.Ces exercices permettront également d'améliorer la réponse sexuelle des femmes. Conçus d'abord pour les femmes, les exercices de Kegel profitent aussi aux hommes.

Exercices de Kegel

Afin d'identifier les muscles impliqués, tentez d'arrêter ou de ralentir le jet urinaire sans l'aide des muscles de l'abdomen, des jambes ou des fesses. Une autre méthode consiste à tenter de faire semblant de retenir ses gaz. Lorsque vous réussissez à ralentir ou à arrêter le jet urinaire, vous avez identifié les bons muscles.


Serrez les muscles et comptez jusqu'à 10 ; relâchez et comptez à nouveau jusqu'à 10.
Faites cet exercice 25 fois, cinq ou six fois par jour.


Vous pouvez débuter plus lentement, peut-être en contractant et en relâchant vos muscles pendant quatre secondes ; répétez cet exercice 10 fois à raison de trois ou quatre sessions par jour et augmentez graduellement. Demandez à votre médecin ce qui vous convient le mieux.

De plus, vous pouvez entraîner votre vessie. Au début, déterminez des moments précis pour uriner, par exemple aux 30 minutes ou aux deux heures, que vous ayez ou non envie d'uriner. Puis, augmentez graduellement cet intervalle de 30 minutes pour en arriver à uriner aux trois ou quatre heures.

Vous pouvez pratiquer la relaxation lorsque vous ressentez un besoin urgent d'uriner avant le temps prévu. Respirez lentement et profondément. Pensez à votre respiration jusqu'à ce que le besoin disparaisse. Vous pouvez également faire les exercices de Kegel s'ils vous aident à maîtriser votre envie.Lorsque l'envie est passée, attendez cinq minutes et allez à la toilette même si vous n'en ressentez plus le besoin. Si vous n'y allez pas, vous pourriez ne pas être capable de maîtriser la prochaine envie urgente. Lorsqu'il sera devenu facile d'attendre cinq minutes, rallongez cet intervalle à 10 minutes. Cet entraînement de la vessie peut nécessiter de trois à 12 semaines.

Perdez du poids s'il est trop élevé.

Pour traiter l'incontinence, on a déjà tenté le biofeedback. Celui-ci fait appel à des appareils complexes qui émettent des images et des sons pour vous montrer à quel point vous contrôlez les muscles du bassin.

Les médicaments et la chirurgie peuvent-ils aider ?

Les médicaments sont parfois utiles pour certains types d'incontinence urinaire. Par exemple, certaines femmes ménopausées qui souffrent d'une légère incontinence d'effort bénéficieront d'une crème vaginale à base d'oestrogènes.Plusieurs types d'interventions chirurgicales peuvent également aider. Pour traiter l'incontinence urinaire, on procède habituellement à la chirurgie lorsque les autres formes de traitement n'ont pas réussi ou chez les patients dont l'incontinence urinaire est sévère.